Section Tarnos - Seignanx

Section Tarnos - Seignanx
Accueil
 
 
 
 

Un pas de plus ensemble !

Demain, la coupure artificielle qui existe entre le Seignanx et l’agglomération bayonnaise semblera un lointain souvenir. Mais demain s’écrit aujourd’hui.  Dans les faits, nous autres Tarnosiens ne sommes pas bien différents de nos voisins Angloys, Bayonnais et Boucalais. D’ailleurs, un certain nombre d’entre nous viennent de ces villes, et nos enfants vont y passer leurs journées, à défaut de s’y installer.  Nous y profitons des commerces, des hôpitaux, des centres administratifs.  Eux viennent à Tarnos fréquenter notre médiathèque, nos plages, nos entreprises.   Alors oui, nous pouvons l’affirmer : les Tarnosiens sont déjà, quelque part, Angloys, Bayonnais, Boucalais, au moins autant que ceux-ci sont Tarnosiens ! L’Agglomération Côte-Basque Adour a besoin de nous, comme nous avons besoin de l’Agglomération ! Il est temps de réfléchir ensemble notre espace commun de vie.  Lorsque le Seignanx s’est constitué, certains accusaient Tarnos de vouloir faire main-basse sur ses plus petits voisins. Ce sont les mêmes qui, aujourd’hui, expliquent qu’il faut défendre le Seignanx face au loup que serait l’Agglomération Bayonnaise. 18 ans après sa création, nous sommes fiers de ce qu’est devenu le Seignanx, auquel les élus communistes ont grandement contribué. Mais ne nous y trompons pas : le dynamisme qui le traverse est étroitement lié aux capacités de financement de Tarnos. Or, celles-ci sont remises en cause par les différentes réformes territoriales entreprises ces dernières années par le Gouvernement. Nous l’avons toujours dénoncé, nous vous avons alertés, nous nous sommes mobilisés.  Une opportunité s’offre aujourd’hui à nous : à nous de la saisir ! Voilà un moment déjà que nous réfléchissons, discutons, comparons. Faire de la politique, c’est se projeter. Gouverner, c’est anticiper. Le train de l’avenir passe. Resterons-nous sur le quai ?     Avec Espoir, avec Confiance, avec Ambition, POUR NOUS, C'EST OUI !    

Il y a actuellement 0 réactions

Vous devez vous identifier ou créer un compte pour écrire des commentaires.